Passons à l’action

Passons à l’action

La crise climatique actuelle est le pire problème écologique que l’humanité ait jamais connu. C’est aussi simple que cela. D’ici seulement quelques années, nous ne serons plus capables d’en limiter les dégâts. Avez-vous, pour autant, l’impression que l’humanité s’en inquiète beaucoup ?

Avec un réchauffement climatique de 3 °C, l’une des plus grandes menaces qui se profile est la montée du niveau des mers. À l’échelle mondiale, environ 275 millions de personnes vivent dans des zones qui finiront, à terme, par être englouties. La diminution des récoltes, la pénurie de nourriture et d’eau, l’effondrement des écosystèmes en sont d’autres conséquences déjà notables.

Ce que nous faisons maintenant aura des répercussions pendant longtemps. Même si nous arrêtions de polluer aujourd’hui, la plupart des dégâts resteraient à venir. Alors mes amis, le temps nous manque. Nous devons agir dès maintenant.

« Si nous n’agissons pas, la température moyenne à la surface du globe pourrait augmenter de plus de 3 degrés
Celsius d’ici la fin du siècle. Les personnes qui en souffrent le plus sont les plus pauvres et les plus vulnérables. »

C’est ainsi qu’est décrite la situation par l’Objectif 13 de Développement durable des Nations Unies visant à lutter contre les changements climatiques.